P H O T O S des Caux Boys aux Roc'h des Monts d'Arrée

_____________________________________

 

 

_____Résumé_par_David________________________________

 

Dimanche 21/09/2014

 

Bref résumé du Roc’h des Monts d’Arrée 2014, dans le Finistère.


Rendez-vous était pris vers 8h45 chez Éric (Caux-boys d’un an), pour moi (d@vid), Sébastien (Seb76), ainsi que Frédo et son fils Benjamin du club de Luneray. Un ptit café et c’est parti pour environ cinq heures de route jusqu’à HUELGOAT (an huelgoad en breton) ville organisatrice du roc’h 2014. Petite pause pour le casse-croute vers 13h00, le soleil et la chaleur sont avec nous.

Le trajet se passe bien, arrivée vers 14h30 et aussitôt on se rend au camping pour bénéficier d’un bon emplacement (près du lac). Montage des tentes et  premier souci, le matelas de Seb est crevé et irréparable. Obligé de squatter celui d’Éric. Une fois installés, une petite bière au café de la place, puis montée jusqu’au stade en vélo pour prendre notre sac (plaque, tee-shirt et plein d’autres babioles). Visite ensuite du site de départ et du mini salon qui ne compte que quelques stands intéressants.

Ensuite quelques courses dans la ville (cacahuètes en coques pour Seb, très important) et retour au camping pour l’apéro bien mérité. Vers 19h30 je crois, on reprend les vélos au grand désarroi de Benjamin pour aller au resto en centre-ville. Naturellement, c’est pates pour tout le monde. Ah non c’est vrai, une pizza tartiflette pour Seb. Très bon repas et on repart au camping dans la pénombre pour une bonne nuit.

Enfin, pas pour tout le monde. Vers 1h30 du mat le matelas d’Éric est à son tour crevé. Dommage pour eux ! Nuit moyenne pour moi, réveillé par moments par les petites pluies qui passent. Frédo et Benj ont apparemment bien dormis, derniers levés en tout cas ! Vers 6h50 je me lève, Seb revient de la douche et s’en va préparer  le café.

Déjeuner pour tout le monde, voyage aux toilettes ou la file d’attente bas des records, et vers 8h00 départ vers le stade pour le départ des randos. La température est agréable et il y a un peu de brume. On est à la bourre, on a loupé le départ des 120 km, on arrive juste à partir avant ceux du 100 km. C’est à ce moment que l’on dit au revoir à Fred et Benj qui eux sont inscrits sur le 50 km.  Et c’est parti pour un grand moment de vtt. On attaque comme d’habitude par la forêt près d’Huelgoat, sombre et humide. Et après quelques kilomètres, grosse frayeur, une petite bruine arrive et se transforme en pluie.

Aïe, le ciel est gris et bien chargé, on est partis couverts très léger et le froid s’invite à la fête. Pas cool du tout. Heureusement, la pluie  ne durera que quelques minutes et les premières côtes auront vite fait de nous réchauffer. Seb est déjà parti devant, Éric et moi sont trop lents pour lui. On le retrouvera à l’arrivée. Les 45 premiers kilomètres du parcours se situent en forêt et sous-bois, ils sont bien sympas, très diversifiés, avec peu de route. Mais le meilleur reste à venir avec l’ascension des Monts d’Arrée.

Et là, comme d’hab, on en prend plein les yeux, on  se régale sur ces singles très techniques. Beaucoup de pierres et cailloux au programme, des descentes assez dangereuses  mais terriblement géniales. Que du bonheur. Le terrain dans l’ensemble est plutôt sec, à part en forêt où il reste des passages gras et très gras, et aussi très très gras !!! Pas mal de passages de gué aussi pour nous rafraichir les pieds.

A partir de midi, le soleil et la chaleur sont enfin présents, on atteint le top du top de la rando. Mais on se fatigue aussi !!! Toujours beaucoup de singles, souvent travaillés pour l’occasion, et de nombreux passages dans des propriétés privées pour nous faire découvrir le fin fond de la Bretagne. Nous aurons six ravitos sur le 120 km, très bien répartis.

A celui du midi, ce sera une bonne collation pour Éric et moi (salade de pâtes, taboulé, charcuterie …). Nouvelle frayeur à ce ravito, Éric se fait piquer dans le cou par une bestiole. Ouf, j’arrive à enlever le dard, et il repart sans trop de bobos. Les 60 derniers kilomètres seront eux aussi géniaux, avec les fameux singles sur les crêtes des Monts d’Arrée. Petite variante ensuite avec le tour du lac et de l’ancienne centrale de Brennilis.

Les vingt derniers kilomètres seront plus roulants, mais sur un terrain en sous-bois assez gras par endroits. Les jambes commencent à être lourdes et la fin de journée approche. 19 heures sonne, la fin approche. Seb lui est déjà arrivé depuis environ trois heures !!!  Il est un peu plus de 19h00 et enfin la délivrance, le passage sur le podium d’arrivée. A ce moment, Frédo et Benj sont déjà rentrés chez eux en Normandie, bien installés dans leur canapé ! Quelle belle journée : partis vers  8h20, arrivés vers  19hxx, parcourus 120,38 km, 9h11 sur le vélo, 2462 mètres de dénivelé positif et une moyenne de 13,1 km/h (chiffres de mon GPS).

A l’arrivée, pas la force de laver le vélo, pas faim non plus, mais on s’est tout même enfilé un petit repas avec saucisses et merguez, c’était buffet à volonté pour les derniers arrivants !!! Ensuite retour glacial en vélo jusqu’au camping, une bonne douche bien chaude, rangement des affaires et retour direct chez nous. Couchés vers 2h00 du mat si mes souvenirs sont bons.

Apparemment, l’épaule de Seb a tenu le coup, Éric lui souffrait  des côtes, mais là aussi ça a bien tenu. Pour moi tout s’est déroulé nickel, Frédo et  Benjamin auraient bien fait 10 ou 20 bornes de plus, ce sera je pense leur principal regret. Sur la rando, aucun problème mécanique majeur, pas de crevaison, nos montures étaient donc bien préparées.


L’organisation fut au top, on peut les féliciter. Beau parcours, bons ravitos avec bénévoles super sympas et déguisés, sécurité maximum, fléchage parfait, je cherche quelque chose de pas bien, mais là je ne vois pas !!! 5224 vététés présents sur les différents parcours, et nous sur le 120 nous n’avons quasiment pas eu de bouchon. Sur la fin on a pu profiter pleinement des singles car il n’y avait plus grand monde !

La météo et l’état du terrain ont favorisé cette 16e édition du roc’h qui restera l’une de mes meilleure. Ce fut donc un super week-end pour nos cinq roc’heurs.


A bientôt pour de nouvelles aventures.

 

à bientôt pour suivre les nouvelles aventures des Caux Boys.

 

Rando Précédente      Retour vers PHOTOS     Retour vers septembre     Rando suivante

Copyright © 2011 / Tous droits reservés / Toute reproduction est interdite